Un dernier donjon pour la route – jeu de société

Un dernier donjon pour la route vous plonge dans un univers medieval fantastique plein de fourberies. Parviendrez vous a etre plus malin et stratege que vos adversaires pour eriger vos donjons et protéger vos territoires ?

SYNOPSIS

Dans ce monde médiéval fantastique, les territoires évoluent selon les tribus qui s’y installent. Vous êtes à la tête d’une Maison Royale qui a pour mission d’accueillir ces peuples en développant vos territoires et en érigeant des donjons. Mais attention, il se pourrait que la sécurité de vos fiefs ne soit pas acquises… usez de vos ponts, chevaliers et dragons pour optimiser l’étendue de vos domaines et  en assurer la prospérité.

COMMENT ON JOUE ?

Le jeu est basé sur la mécanique de pose de tuiles/cartes qui vont vous permettre de créer vos territoires et les étendre pour recevoir la population.

Pour débuter, chaque joueur aura une main de 3 cartes, 1 pont, 2 jetons (sceau/chevalier) et 3 donjons (avec une carte royale associée) sous lesquels ils placeront 2 cartes terrains. La partie se joue en 9 tours durant lesquels chaque joueur aura une action obligatoire et plusieurs optionnelles :

  • Poser une carte terrain (obligatoire)
  • Poser un donjon : ériger un donjon sur un terrain en fait votre fief
  • Poser un jeton dragon : permet de détruire une case et provoquer la division du fief adverse
  • Poser un jeton chevalier : permet de proteger une case des attaques de dragon
  • Poser un jeton sceau : le sceau posé sur une carte royale permet de doubler les points du fief auquel elle est associée
  • Construire un pont : permet d’agrandir votre fief en le reliant à un groupe de même couleur

Attention la pose de cartes terrain doit respecter 2 conditions :

  •  Au moins une case de votre carte doit être adjacente à une case de même type déjà en jeu
  • Un seul type de terrain de votre carte peut recouvrir des cases déjà en jeu

Voilà, simple non ?

Oui effectivement ! les tours de jeu sont simples mais il va falloir calculer et anticiper pour étendre son territoire et placer au bon moment ses donjons. Attention à vos adversaires qui peuvent vous attaquer et réduire vos territoires à néant ! Protégez vous grâce à votre jeton chevalier et utilisez votre jeton dragon à bon escient pour récupérer des terrains et agrandir votre fief.

COMMENT ON GAGNE ?

Le gagnant sera le joueur ayant accumulé le plus de points grâce à ses fiefs : 1 point par case de terrain classique et 2 points par case de votre fief désigné par votre jeton sceau. De l’anticipation, un peu de calcul et un brin d’opportunisme seront nécessaires pour remporter la partie !

 

MON AVIS

0
%
Plaisir ludique

Un dernier donjon pour la route est arrivé dans ma ludothèque un peu par hasard. Son thème fantastique me plaisait bien et sa possibilité de jouer en compétitif ou en équipe m’a immédiatement convaincue. J’ai donc craqué compulsivement et c’est vraiment sans regret !

Sa facilité d’apprentissage sert bien sa fonction amenée par le titre : le dernier jeu pour la route. On l’a sorti en fin de soirée et on s’y est plongé immédiatement ! C’est un vrai plaisir de développer son royaume et d’essayer de le sécuriser pour échapper à la menace du dragon. On calcule et on anticipe pour s’étendre au maximum mais on reste dans l’adaptation constante étant donné la menace d’attaque permanente. C’est assez stressant car à tout moment notre royaume risque d’être anéanti par le recouvrement de nos terrains ou divisé en deux par un jeton dragon.

J’ai adoré cette petite pression et l’interaction permanente entre les joueurs. On assiste sans cesse à des retournements de situation et c’est ce qui fait tout le sel du jeu. On peut développer un énorme fief, placer son jeton sceau sur la carte royale pour doubler ses points et voir ce royaume perdre la moitié de sa valeur à cause d’une attaque adverse ! Vous l’aurez compris ça couine vraiment autour de la table et c’est super drôle ! A vous de penser au plan B pour revenir en jeu avant la fin de la partie… ou remettez le couvert pour une revanche sanglante ! hahaaahah

Honnêtement le jeu est ultra top, on a testé dans sa configuration à deux et on a vraiment rigolé. Il ressortira souvent c’est assuré. En bref il est validé et adopté …foncez !

 

+ Good points +

  • Facile d’accès
  • Rapide à jouer
  • Interaction forte
  • Possibilité de jouer en compétitif ou équipe

– bad ones –

  • Qualité du matériel : cartes un peu fines

fiche technique

Laurent Escoffier, Sébastien Pauchon

Matthieu Martin

2 à 4 – à partir de 8 ans

30 à 60 min

19.90€


Shop on Ludygame

*le jeu est dispo chez Ludygame mais pas visible sur le site, demande le à Marine directement

Ne manquez pas mon actualité grâce à Facebook et découvrez des posts exclusifs sur Instagram !