Second chance – Jeu de société

Second chance, le roll and write canonissime de Uwe Rosenberg. C’est joli mais qu’y a t il sous le couvercle ?

SYNOPSIS

Second chance ne vous promet pas un voyage thématique, c’est simplement un très joli petit roll and write basé sur la mécanique du tétris.

COMMENT ON JOUE ?

Second chance a le mérite d’être simplissime : à la manière de Patchwork le jeu à 2, vous allez essayer de dessiner la plus jolie couverture sur votre feuille. C’est un roll and write sans dés : il se joue à l’aide de cartes.

Au début de la partie, vous prenez une carte « départ » qui sera la première pièce de votre patchwork. Disposez ensuite devant vous le paquet de cartes normales et retournez en 2. L’idée est simple : vous devez choisir laquelle de ces 2 cartes vous souhaitez coudre sur votre couverture.

Si vous ne pouvez dessiner aucune des 2 formes en jeu, vous les défaussez et piochez une nouvelle carte qui sera votre seconde chance. Si vous pouvez la placer vous continuez la partie, sinon c’est perdu !

 

COMMENT ON GAGNE ?

Le jeu prend fin dès lors que vous avez été bloqué et que votre seconde chance ne vous a pas aidé.

Trop facile ?

Dans ses règles oui mais une fois dans le jeu il faut réfléchir pour optimiser son patchwork. On a aucun visu sur les prochaines pièces à sortir à la différence de patchwork doodle du même auteur. Il faut donc bien choisir et placer ses pièces correctement pour ne pas se retrouver dans l’impasse au tour suivant. Restez bien concentré ou c’est la perte assurée !

MON AVIS

0
%
Plaisir ludique

Second chance était avant tout un coup de coeur visuel, j’ai craqué pour le  design du jeu. Les feuillages, les jolies cartes, les petits détails sur les pièces de patchwork : rien qu’en ouvrant la boite on entre dans la zenitude. C’est vraiment joli on a envie d’y jouer.

En plus le jeu est top ! Très facile d’accès, tout est fluide : vous piochez deux cartes et vous en dessinez une. Comment faire plus simple ? et pourtant on se plonge vite dans le jeu, on cherche à optimiser notre patchwork, on craint les cartes suivantes, on prie pour réussir à tout remplir sans voir arriver la seconde chance fatale.

J’ai adoré y jouer pour son côté zen et à la fois tendu grâce à la petite pression de la seconde chance. Ici ça passe ou ça casse pas de parachute ! C’est cette mécanique qui fait vraiment tout le sel du jeu et qui m’a rendu addict. J’ai enchainé les parties, j’ai couiné toute seule quand j’ai perdu, j’avais qu’une seule envie battre le jeu. En solo on joue en 3 manches avec un objectif à atteindre sur le nombre de cases vides. C’est assez dur mais on y revient avec tellement de plaisir … je n’ai qu’un conseil à vous donner : foncez !

 

+ GOOD POINTS +

  • Jolies illustrations
  • Rapide
  • Très accessible
  • Addictif
  • Zen mais prenant

– BAD ONES –

  • Crayon non inclus dans la boite

fiche technique

Uwe Rosenberg

1 à 8 – à partir de 8 ans

20 min

10.90€


Shop on Ludygame

Ne manquez pas mon actualité grâce à Facebook et découvrez des posts exclusifs sur Instagram !