Review by Ludiacs – La Mascarade des frères Grimm

Game Info

Name: La mascarade des frères Grimm

Game Design: Tim EisnerJames HudsonBen Eisner

Illustrator : Lina Cossette, David Forest

Publisher: Druid City Games x Lucky Duck Games

2 to 5 players, from 8 years

30 – 60 minutes

30€

Introduction

Parfois nous sommes forts attirés par des boites pour leur thème, leur auteur ou illustrateur, on s’en fait tout un monde et pouuuf le soufflet redescend quand on y a joué. A contrario, il arrive aussi que l’on soit rebuté par un jeu et qu’il se transforme en une agréable surprise après la découverte. C’est découvrir les jeux sous cet angle avant/après qui m’a poussé à créer les reviews Ludiacs pour partager avec vous mes impressions et ressentis d’une manière différente d’un article classique. D’ailleurs vous retrouverez à chaque fois un.e autre reviewer.euse pour m’accompagner afin de vous donner un spectre plus large que ma propre opinion !

 

A.K.A. la mauvaise joueuse qui préfère les coops !

A.K.A. celui qui ne joue qu’aux jeux moches et historiques !

Premières impressions
A première vue le jeu en jette esthétiquement parlant : bingo il ne passe pas au travers du radar Ludigurl ! Mais, j’avoue ne pas être totalement rassurée car le premier opus ne m’a pas emballée plus que ça alors que j’y avais cru dur comme fer. Ce qui me rassure ici ? C’est un jeu à rôles cachés avec du bluff… tout à fait ma came ! Me voilà donc dubitative je suis partagée sur mon impression, j’ai hâte de le découvrir pour me faire une idée !

Premières impressions
J’avais trouvé que La Forêt des Frères Grimm était à la fois agréable à jouer et très beau, c’est pourquoi j’attendais la sortie du nouvel opus La Mascarade des Frères Grimm. Le thème est clairement mon genre puisque je suis un grand fan des contes de fées et la collection des frères Grimm a toujours été ma favorite au moment du coucher plutôt que les histoires de H.C Andersen ou les contes des mille et une nuits. Et puis les bals masqués sont aussi intriguants, un élément de plus en faveur de ce jeu bien que je ne sache pas quoi penser des jeux de déduction. Je n’en ai que très peu joué mais ceux que j’ai pu découvrir ont toujours été fun à défaut d’être excellents. Donc, je dois dire que je suis plutôt optimiste à propos de ce titre que je suis impatient de tester !

Après avoir joué
Wahouuu ! la boîte vendait du rêve et le matériel est à la hauteur de mes attentes côté qualité et esthétique : je fonds. On contemple les illustrations pour plonger définitivement dans cet univers si féérique et magique du conte des Frères Grimm. Tout est beau, les couleurs sont profondes c’est envoutant, je suis dedans. J’enfile mon masque et me voilà prête à jouer !

Le but du jeu est simple : démasquer vos adversaires sans jamais faire tomber votre masque ! Voilà un objectif à la fois drôle et stressant : tout sera question de bluff et de stratégie pour faire tomber vos camarades subtilement. Chacun a son propre personnage secret lequel possèdera un artefact de bienfait et un autre de malheur. Pour l’emporter cela c’est simple : à chaque tour vous tirez deux cartes artefacts, vous en gardez une et en donnez une à l’un des joueurs. Vous l’aurez compris, le but sera de filer des malheurs à vos opposants pour les démasquer. Mais attention à ne pas vous laisser démasquer en manquant de finesse dans vos choix… foncer avec de gros sabots n’est jamais bon ! Soyez malin et gardez votre sang froid car tous les yeux seront rivés sur vous, votre tour venu. Pour vous aider dans votre mission vous aurez aussi des actions bonus à déclencher en défaussant des paires d’artefacts qui permettront de destabiliser vos adversaires, de vous donner des indices sur les personnages présents au bal dans le but de les faire craquer.

Ce que j’aime dans La Mascarade des Frères Grimm c’est le côté immersif du jeu grâce au décor planté par les illustrations. En plus de ça la mécanique est plutôt simple, le jeu est rapide grâce à ses 3 manches express et permet de garder la tension tout au long de la partie. Personne ne s’ennuie on est pleinement investi jusqu’au bout surtout que celui qui se fait démasquer continue de jouer pour rapporter des roses. Un bon moyen de garder du plaisir même dans la défaite avec une frustration minimisée. On se regarde en chien de faience, on s’observe dans les moindres détails, tout est prétexte à se soupçonner et il faudra patienter jusqu’à posséder deux artefacts identiques pour oser dénoncer ses adversaires. Le jeu est donc accessible mais avec une dose de stratégie qui le rend très intéressant.

Après avoir joué
Dans la Mascarade des Frères Grimm, vous et vos amis incarnerez des personnages du conte de fée dont le but sera de collecter autant de roses que possible pendant le bal tout en rassemblant des artefacts spécifiques et en essayant de démasquer vos concurrents sans jamais laisser transparaitre votre personnage. Cela semble assez fidèle au conte lui même mais c’est avant tout les illustrations qui vous mettront dans l’ambiance et rendront l’expérience de jeu immersive. Ces dernières sont luxuriantes et sombres ce qui les rend plus profondes, puissantes et un peu moins enfantines. Le tout est servi dans une qualité de production vraiment excellente permettant une meilleure expérience de jeu. Ce qui m’a vraiment plu c’est le gameplay à la fois simple avec une bonne dose de challenge. Tous les joueurs reçoivent une carte personnage qu’ils doivent garder secrète des autres jusqu’à la fin de la partie. Attention, ici le but n’est pas de mentir à vos adversaires mais de savoir garder votre calme quand vous recevez des artefacts pendant la partie. A chaque tour vous devrez piocher deux cartes : une que vous garderez, l’autre que vous donnerez à un adversaire. C’est à ce moment clé qu’il faudra garder votre sang froid puisque chaque personnage possède un artefact de prédilection et un second qui sert à le detruire. Chacun tentera ainsi d’éliminer ses concurrents en leur donnant les artefacts qu’ils craignent.

En plus du challenge autour des artefacts, vous allez pouvoir réaliser d’autres actions à votre tour. Par exemple, vous pouvez pointer un joueur du doigt ce qui signifie que vous avez deviné son identité. Si votre intuition est la bonne vous gagnez deux roses ou bien vous pouvez jouer l’Indiscrétion en obliger des joueurs à révéler un personnage qu’ils ne sont pas. D’autres actions possibles sont Jeter un oeil à la liste des invités, Ouverture du bal; Porter un toast, Pick pocket et Don généreux. Ces outils vous seront utiles pour vous aider à démasquer vos concurrents tout en essayant de garder votre couverture secrète. Quand tous les participants ont été démasqués, la manche se termine et on recommence. Le jeu prend fin quand un joueur obtient 10 roses ou après la fin de la troisième manche. Les règles sont très simples permettant aux joueurs d’être plongés instantanément en immersion dans l’univers des Frères Grimm. Et ceci est un bel atout pour ce type de jeu où l’atmosphère autour de la table est si primordiale si qu’un retour au livret de règles peut faire redescendre le soufflet rapidement. En bref, quand le gameplay est à la hauteur de la beauté du jeu, le resultat final est assez impressionant, et c’est le cas ici avec La Mascarade des Frères Grimm !

 

Verdict
Moi qui aime les jeux à rôles cachés je n’ai pas été déçue le jeu remplit sa mission et nous transporte en prime dans son univers magique. Il est agréable à jouer et sera parfait pour tous les fans des contes des Frères Grimm.

Le petit hic ? Pour moi les jeux à rôles cachés ou plus simplement d’ambiance sont parfait pour l’apéro et ce format sera peut être moins facile à sortir dans ce cadre avec son grand plateau et ses jolies cartes qu’on a pas envie d’abimer ! Maybe too much pour un jeu de ce type ? à vous de voir !

Verdict
Le jeu est peut être un peu trop simple et léger par rapport à mes goûts habituels mais à ma grande surprise je me suis laissé divertir durant toute la partie. La Mascarade des Frères Grimm est donc un bon et très beau jeu d’ambiance !

Conclusion

Alors qu’on partait avec deux à priori complètement différents, nous avons tous les deux apprécié jouer à La Mascarade des Frères Grimm. Le jeu est plaisant, à la fois accessible, tendu et stratégique tout en étant parfait esthétiquement parlant. Il a emballé Pontus qui n’est pourtant pas un adepte des jeux light mais un grand fan des Frères Grimm tandis que je reste secptique sur la facilité à le jouer à l’apéro comme j’ai l’habitude de le faire avec les jeux d’ambiance. Pour autant c’est un bon jeu qui mérite d’être découvert et apprécié à sa juste valeur. 

 

Ne manquez pas mon actualité grâce à Facebook et découvrez des posts exclusifs sur Instagram !

Pour ne rien manquer de l'actu ludique inscris toi à la newsletter !

Merci de ta participation !