NEW YORK ZOO – Jeu de société

Construisez et développez votre parc animalier en y ajoutant des enclos, de nouvelles espèces, des attractions et en favorisant les naissances.

MON AVIS SUR NEW YORK ZOO

%

Plaisir Ludique

Voici maintenant mon avis sur le jeu NEW YORK ZOOj’ai hâte de découvrir votre avis sur le jeu new york zoo !

 

New York Zoo m’intéressait pour son thème de parc animalier et surtout parce que c’est un nouveau Rosenberg avec des polyominos ! J’adore patchwork, Indian summer du même papa et plus récemment L’Ile aux chats sur le même principe de jeu. J’adhère complètement mais la vraie question est : le gameplay est il à la hauteur de l’esthétique annoncée par la boite ?

 

Verdict : Je suis fan de la boite avec son illustration en arrière plan fondu de la ville constrastant avec le premier plan super cute des animaux aux couleurs plus vives. C’est à la fois doux et attrayant, elle a ce petit sobre et plutôt chic qui m’a plu. On découvre à l’intérieur des plateaux individuels assez fins mais de qualité suffisante, des polyominos dans un camaieu de vert et des meeples animaux beaucoup trop chou. Le matériel donne envie de jouer, alors on se plonge vite dans les règles !

 

Ces dernières sont correctement écrites mais il reste tout de même quelques points flous qui finiront par s’éclaircir pendant la partie en jouant avec la notice sous la main. La mise en place est un peu fastidieuse : tri des tuiles avec différents verts pas si faciles à distinguer les uns des autres, tri des attractions, répartition selon la zone du plateau de jeu, puis distribution des plateaux individuels avec leurs meeples animaux indiqués… Rien de compliqué en soi, il faut simplement avoir en tête que le set up est un peu long. Heureusement c’est joli et les meeples si mignons qu’on lui pardonnera.

 

Après une installation un poil longue, vous profiterez d’une mécanique de jeu simple : j’avance d’une à quatre cases selon l’option qui m’arrange le plus puis je résous l’action indiquée par ma case d’arrivée :  soit j’ajoute une tuile enclos à mon parc soit j’ajoute des animaux. Plutôt facile non ? La seule vraie difficulté sera de bien gérer votre parc en y ajoutant les enclos, les animaux au bon moment tout en essayant de contrôler les naissances et d’optimiser le tout pour récupérer les meilleures attractions. Car oui en plus de vos deux actions basiques vous pourrez bénéficier d’actions bonus comme ajouter une attraction à votre parc dès qu’un de vos enclos sera plein mais aussi accélérer ce processus grâce aux naissances déclenchées par votre passage sur une ligne prédéfinie du plateau central. Tout sera donc question de stratégie et de calcul pour parvenir à jouer intelligemment avec toutes ces options.

 

Les premiers tours se dérouleront sans accro : beaucoup de place dans votre parc signifie peu d’angoisse sur la forme de la tuile à récupérer. Les tuiles ne seront pas encore l’objet de tension, tout sera calme, on sera presque fier de se montrer nos parcs respectifs et d’y admirer les animaux du voisin. Les enclos vont fleurir sur les zones de jeu au même rythme que les animaux donnant l’apparence à New York Zoo d’un titre calme et reposant… c’est beau, on fait du tétris avec nos enclos, on observe nos animaux, tout est plaisant, on en oublierait presque que l’on a des concurrents. Et puis d’un coup d’un seul, sans que vous ne l’ayez vu venir, l’un d’entre eux terminera son premier enclos, s’emparera de la plus grande attraction déclenchant ainsi le début des festivités. Dites maintenant bonjour à la méfiance, la tension et aux calculs !

 

A partir de maintenant, vos zoos seront ennemis et vous ferez tout pour récupérer les meilleures tuiles, bloquer votre adversaire dans ses plans d’agrandissement, piquer les animaux qu’ils comptaient accueillir, développer votre parc le plus efficacement possible pour multiplier les naissances et les attractions qui vous aideront à finir plus rapidement votre projet de construction. Vous l’aurez compris, il y a eu l’avant tout plein de mignonnerie et puis cet après où vous allez entrer dans une phase de calcul et d’optimisation plus intense. Fini la promenade de santé sur le plateau central, maintenant vous placerez l’éléphant sur un emplacement stratégique à chaque instant. Vous vous observerez, vous jaugerez mais vous n’aurez pas vraiment le moyen de pourrir le jeu adverse au point que personne ne puisse jouer. Vous pourrez vous ralentir mutuellement mais jamais bloquer l’autre totalement. A vous d’anticiper les coups de votre adversaire et les vôtres pour optimiser votre stratégie et ruiner gentiment la sienne. Le plateau central sera une sorte de bras de fer entre vous où tout se jouera dans le soucis du détail. Il suffit de se tromper une fois pour laisser l’accès à une tuile adéquate, déclencher une naissance et laisser votre adversaire finir sous vos yeux alors que vous terminiez le tour suivant ! Vous devrez toujours garder un oeil très actif sur le plateau adverse car plus la partie avance et plus la tension s’intensifie : on ne laisse rien passer dans une ambiance un poil crispée.

 

Et c’est ce que j’ai adoré dans New York Zoo : la mécanique est simple et pourtant vous serez pris par le jeu du début à la fin. Au départ en pleine contemplation de votre parc et des jolis meeples puis ensuite dans une véritable guerrilla pour obtenir les bons enclos et récupérer les animaux nécessaires à votre bon développement ! La tension s’intensifiera tout au long de la partie pour terminer en apnée totale. C’est un très joli jeu où la tension est présente et fait tomber le masque d’un jeu qui pouvait sembler si simple, cute et enfantin. Vous verrez que finalement il ne sera pas si tranquille que ça.

 

New York Zoo s’apprécie de 2 à 4 joueurs sans aucune configuration à bannir. Toutefois, je préfère y jouer en duo où vous aurez beaucoup plus de contrôle sur le jeu de votre adversaire que vous pourrez anticiper plutôt qu’à 3/4 où vous devrez sans cesse vous adapter et revoir votre stratégie à chaque tour. Ce sera plus stratégique en duel qu’en multijoueurs mais tout aussi agréable. 

 

Dans New York Zoo,  les maniaques du contôle et les allergiques du hasard devront se maitriser car on est parfois frustré des choix adverses qui saccagent nos plans. On a aucune maitrise sur l’action qu’ils vont choisir et on perd le contrôle de notre stratégie qu’il faudra parfois réinventer… mais on a une vue complète des possibilités de nos concurrents et de leurs plateaux de jeu. Alors à vous les calculs à gogo pour arriver à vos fins sans trop de surprise !

 

En bref, New York Zoo est un bon jeu de polyomino où se mêlent plaisir visuel et tension dans cette course à la construction du parc animalier parfait. J’adore les jeux de polyomino et j’apprécie le fait que l’on puisse la jouer tranquillement un peu chacun dans son coin ou de façon plus taquine en essayant de bloquer les stratégies adverses. Si vous aimez les polyomino, les jeux d’une mignonnerie extrême avec de la tension et de la stratégie alors celui ci est fait pour vous.Et vous quel est votre avis sur le jeu New York Zoo?

 


 

GOOD POINTS du jeu New York Zoo

Joli matériel

Parties rapides avec une tension crescendo

Gameplay fluide, malin et stratégique

BAD ONES du jeu New York Zoo

Les règles pas si claires au premier abord avec des points flous au départ.

Mise en place assez longue


Fiche Technique

Crée par Uwe Rosenberg
Illustré par Felix Wermke

Localisé par Super Meeple

2 à 4 à partir de 10 ans

30 min

33€

Ne manquez pas mon actualité grâce à Facebook et découvrez des posts exclusifs sur Instagram !

Pour ne rien manquer de l'actu ludique inscris toi à la newsletter !

Merci de ta participation !