Ludigang #03 – Juillet 2020

Quels sont les meilleurs jeux du premier semestre 2020?

Le Ludigang est un groupe mixte composé d’hommes et de femmes passionnés que j’ai rencontrés depuis la création du blog.  Afin de partager notre passion commune je les ai invités à participer avec moi à ce nouveau format qui abordera chaque mois un thème différent. J’espère que ce nouveau concept vous plaira !

Clique sur la personne de ton choix et découvre sa participation

visuel ludigang French ludigurl
visuel ludigang French Servane
visuel ludigang French marie
visuel ludigang French Rudy
visuel ludigang French yo

Ludigurl

oltree-jeu

Difficile de répondre à cette question avec la pléthore de belles sorties auxquelles on a droit cette année. Après plusieurs jours de réflexion deux jeux me viennent à l’esprit : ils ressortent beaucoup et génèrent tout autant de plaisir qu’à la première partie… Mais un seul d’entre eux m’a touchée en plein cœur à Cannes : Demeter

J’ai littéralement fondu devant ce titre tout d’abord pour les illustrations dans l’esprit de Ganymede qui nous transportent au premier coup d’œil dans son univers, puis pour son Gameplay fluide et addictif. On ouvre la boîte prêt à se laisser porter par notre mission d’exploration de la planète Demeter. A mi chemin entre un welcome to et très futé, Demeter est le premier Flip and Write qui a su attirer mon attention et générer de l’addiction.

Sur Demeter vous serez un scientifique chargé de la découverte, de l’étude et de l’observation des différentes espèces. Vous retournerez 5 cartes par tour et choisirez l’action que vous souhaitez réaliser. Vous bénéficierez ensuite du bonus associé à cette dernière. Simple non? Et oui c’est une des forces de Demeter : des règles abordables et une bonne dose de réflexion face à tous les dilemmes auxquels vous serez confrontés. Vous ne pourrez pas tout faire il va falloir optimiser !

Et c’est ça la touche Sorry we are french qui vous rendra addict : une fois la partie terminée vous n’aurez qu’une envie … y retourner ! Il est beau et aussi bon en solo qu’en multijoueurs… vous n’avez plus d’excuses pour ne pas l’essayer !

Clique ici pour revenir en haut de la page

Servane

domination-ludigang

Pourquoi c’est mon préféré ?

50 missions est un jeu de cartes coopératif pour 2 à 4 joueurs à partir de 8 ans et pour des parties de 20 minutes environ. On placera 4 missions au centre de la table et 4 tas de cartes. Ensuite, en limitant notre communication, on placera chacun notre tour sur un des tas une carte de même valeur ou de même couleur afin de valider un maximum de missions. Une sorte de UNO coopératif avec une pointe de The Games. Dès qu’une mission est accomplie on en piochera une nouvelle, et comme le titre l’indique le jeu dispose de 50 missions. Un mode rapidité existe également dans lequel il faudra se chronométrer pour en compléter le plus possible en 5 minutes.

Pourquoi j’ai choisi celui là ?

50 missions est complètement addictif, on enchaînera les parties pour améliorer notre score. Les parties sont dynamiques, aucun temps mort en jeu, les règles sont faciles d’accès et sa petite boîte permettra de le transporter partout. Vous avez compris : je le recommande chaudement !

Retrouvez Servane sur Instagram là

Clique ici pour revenir en haut de la page

 

Marie-Pier

ile-aux-chats-jeu

Ce mois-ci, je vous parle de L’ile aux chats, un magnifique jeu de Frank West qui nous est arrivé récemment en version franco de chez Lucky Duck Games. Les parties durent de 60 à 90 minutes pour 1 à 4 joueurs âgés de 8 ans et +. On l’attendait tous avec impatience depuis sa campagne Kickstarter et je dois dire que je suis très contente de le voir arriver dans ma collection en même temps que l’été au Québec !

Petite introduction : ceux qui me connaissent déjà bien savent que mes critères de sélection pour un jeu parfait (en plus d’un gameplay intéressant et immersif) sont les suivants : un thème qui sort du lot, des meeples mauves et au moins un chat quelque part dans les dessins. Avec ce jeu, on a les 3 ! Et pour les gamers pas bizarres qui ont des critères de sélection normaux, voici pourquoi L’ile aux chats pourrait bien devenir notre nouveau jeu favori… Tout d’abord, le thème. Parlons du thème! Vous incarnez des citoyens de Squalls End en mission de sauvetage sur L’ile aux chats et vous devez sauver le plus de chats possibles avant que le villain Lord Vesh arrive. Chaque chat est représenté par une tuile et il appartient à une famille. Vous devez trouver un moyen de tous les faire rentrer sur votre plateau-bateau tout en gardant les familles ensemble. Dans ce jeu de placement de tuiles et de gestion de ressources, vous pourrez donc explorer l’ile (et piger des cartes), sauver les chats en les posant sur votre plateau, trouver des trésors et même étudier des leçons anciennes qui vous donneront encore plus de points. J’étais déjà conquise par les dessins adorables de chatons dans le jeu, mais c’est la simplicité et l’élégance du gameplay qui m’ont charmée. Assez simple à prendre en main, il est aussi un bon choix pour y jouer avec des non-joueurs audacieux.

Clique ici pour revenir en haut de la page

Siegfried

dilemme-du-roi-ludigang

Comment désigner un meilleur jeu du premier semestre avec toutes les sorties passionnantes auxquelles nous avons eu droit depuis le début d’année, et dans des genres si différents qu’il est malaisé de les comparer ? Trichons déjà avec un petit top 12 avant de nous imposer des critères stricts : il devra avoir été publié pendant cette période, en VF ou VO (donc exit les jeux publiés précédemment mais découverts en 2020, ou ceux prévus pour août et plus tard) ; il devra avoir été traité sur VonGuru (donc exit les jeux dont le test paraîtra bientôt) ; il devra s’agit d’une boîte de base, ni extension, ni même expandalone (juste pour m’aider à trier). On arrive encore à deux titres récipiendaires du VG Award, donc à mon avis exceptionnels, mais disons que Margraves de Valeria ne sera disponible que dans plus de deux semaines tandis que Mystic Vale paraît ces jours-ci, et semble donc le mieux répondre aux exigences fixées.

Jeu de 2016, il est en effet enfin localisé par Sylex, et n’a heureusement pas du tout vieilli, malgré la multiplication impressionnante de deck-buildings. C’est qu’il était le premier card crafting de John D. Clair, et qu’aucun des suivants n’existe encore en français (Edge of Darkness, Custom Heroes et Dead Reckoning), ce qui renforce bien entendu sa singularité presque magique. Le card crafting, c’est en effet cette idée que l’on n’acquiert pas de nouvelles cartes, mais que l’on améliore celles que l’on possède depuis le début. On ne détient ainsi initialement que des cartes complètement vierges et d’autres dont un tiers seulement est occupé par un terrain fertile ou un terrain corrompu, toutes sleevées.

Les améliorations achetées sont ainsi glissées dans les sleeves, qui peuvent accueillir trois « étages » différents, un pouvoir occupant le tiers supérieur, un autre occupant le tiers médian, et le dernier occupant le tiers inférieur. Si les effets peuvent être simplement distincts, d’autres peuvent se compenser voire se combiner… sur la même carte ! Si l’on ajoute à cela un amusant système de stop-ou-encore qui peut mettre en jeu plus de cartes au risque de passer son tour, et un bienvenu système de course (les PV, matérialisés par les jetons, sont limités, et la récupération du dernier déclenche la fin de partie) tenant lieu d’interaction, on a bien affaire à un deck-building prodigieusement original dans son principe matériel, et très frais dans ce que ce dernier implique mécaniquement, pour un bijou que ne ternissent assurément pas la très jolie galerie d’illustrations nous situant dans un univers de fantasy luxuriant.

N’hésitez pas à tester la version de Mystic Vale très joliment digitalisée par Nomad Games (sur Steam, Nintendo Switch, Android et iOS, en cross-platform) pour déterminer s’il est fait pour vous. Je suis en tout cas persuadé qu’il s’agit de l’une des sorties francophones fortes de 2020, et j’espère que son succès permettra la localisation de ses extensions voire des autres œuvres de l’auteur !

Vous pouvez retrouver ma critique détaillée du jeu physique et de son portage numérique sur VonGuru.

Retrouvez Siegfried sur son blog Vonguru ici

Clique ici pour revenir en haut de la page

Rudy

calledtoadventure

Un premier semestre ludique à deux vitesses. Un début d’année rapide, puis un arrêt subit lié au confinement. Soudain une idée, un tournoi de jeu (édition Covid-19) s’est lancé chez moi, ce qui m’a permis de redécouvrir ma ludothèque avec la joie d’avoir du temps pour soi (il ne manquait que le transat et le cocktail !). Redécouvrir c’est bien, mais pour nous ludophiles incurables, découvrir c’est mieux (un peu comme si vous étiez un Indiana Jones ** tin tintintinnnn tintintin**).

La fin de la quarantaine passée, j’ai couru dans les boutiques pour trouver les nouvelles sorties. C’est à ce moment qu’il a croisé ma route, mon coup de cœur du premier semestre 2020 (musique de comédie romantique ON). C’est une petite boite, mais quelle boite ! Nominé au Kennerspiel des Jahres (rien que ça), c’est bien Cartographers qui m’a chatouillé de plaisir durant cette période (ou en tout cas la fin de ce premier semestre). Sous son petit air de flip and write « tout bête » se cache un « gros jeu » qu’on aime voir sur la table (enfin gros … tout est subjectif) , une mise en place en un claquement de doigts et c’est parti pour environ 45 minutes de chauffe-méninge sans temps mort. 

La recherche d’optimisation est constante tout du long, même une fois la feuille presque remplie on cherche la petite case qui nous permettra de réussir au mieux le décompte de fin de saison. Sans oublier la rejouabilité immense, Cartographers propose un grand nombre de décrets dans la boite, avec de multiples combinaisons possibles au tirage de mise en place. Un petit (grand) jeu facile à sortir et qui trouvera forcément une place dans votre ludothèque !

 

Retrouvez Rudy sur Instagram là

Clique ici pour revenir en haut de la page

 

Ne manquez pas mon actualité grâce à Facebook et découvrez des posts exclusifs sur Instagram !