Girlband #08 – Octobre 2020

La sélection du mois d’octobre par le Girlband !

Le Girlband vise à mettre les femmes du monde ludique en valeur chaque mois. Pour l’occasion chacune vous présente son coup de coeur du moment, le jeu qu’elle a adoré découvrir, qu’elle a adoré retrouver parmi sa ludothèque… bref sa pépite à elle ! Clique sur une des photos pour découvrir le coup de coeur correspondant.

Clique sur une Femme pour découvrir son coup de coeur

girlband-ludigurl
girlband-servane
girlband-servane
girlband-servane
girlband-arnynanka

Ludigurl

harry-potter-jeu
Ce mois ci, GROS coup de coeur pour Dinner in Paris de Funny Fox !
Tout ce qui touche de près ou de loin au thème parisien m’attire, alors quand j’ai vu la couv’ du jeu et le pitch j’ai été vraiment emballé.
Dans Dinner in Paris, vous incarnez un restaurateur qui s’installe dans un quartier parisien en vogue autour d’une place encore vierge. C’est ici que vous allez devoir faire prospérer votre commerce en participant à la diversité culinaire du lieu et en vous imposant grâce à de belles terrasses. A cela s’ajouteront des problématiques de majorité et d’objectifs à réaliser qui viendront corser la partie.
Encore un jeu de gestion et de pose de tuiles… mais alors pourquoi je l’ai choisi ?
Lire la suite…

Et bien parce qu’il représente tout ce que j’aime. Il est accessible en famille sans être ennuyeux, passé le cap des premiers tours où il faudra faire attention de ne perdre personne, vous allez vraiment prendre votre pied en développant vos restaurants, en installant vos terrasses comme un vrai pro en gardant à l’esprit certaines contraintes à respecter pour ramener le plus de points en fin de partie. Les tours de jeu sont rapides et fluides : c’est un titre très agréable à jouer quelque soit sa configuration. En plus de ça le matériel est une dinguerie : trop beaux ces batiments en 3D et ce plateau qui vous plonge en immersion dans les rues animées de la capitale avec ces couleurs à la fois profondes et lumineuses. Pour finir, le petit bonus ? c’est un jeu où vous pourrez taquiner vos concurrents et installer une petite tension autour de la table. De quoi rendre les parties vivantes comme les soirées parisiennes et tendues comme on les aime. 

Bref, celui ci est vraiment indispensable alors FONCEZ !!!!

Clique ici pour revenir en haut de la page

Annaïck

demeter-jeu

Au mois d’octobre, Welcome to La Petite Mort a su faire battre mon cœur.

Welcome to La Petite Mort n’est pas un jeu autonome mais une extension, fruit de la collaboration entre Blue Cocker et les Lumberjacks. C’est une initiative des plus innovantes car les deux éditeurs ont eu l’idée de proposer un crossover entre leurs jeux : Welcome de Benoît Turpin a rencontré La Petite Mort de François Bachelart. Les illustrateurs des jeux de base, Davy Mourier pour la Petite Mort, et Anne Heidsieck pour Welcome se sont aussi associés pour cette extension qui a la particularité de pouvoir être jouée avec chacun des deux opus originaux.

Lire la suite…

Dans Welcome, vous incarnez un architecte dans les années 50 aux États-Unis. la Petite Mort vous jouez le rôle d’une apprentie faucheuse chargée de ramener un maximum d’âmes dans son cimetière. Dans l’extension, les habitants du quartier construit dans Welcome doivent mourir et vous devrez apporter à chacun la mort qui lui convient le mieux ; par ailleurs, la petite faucheuse part en stage dans une résidence pour personnes âgées et doit faucher en priorité les centenaires et les anciens combattants.

L’extension séduit par son humour noir et son thème si bien intégré. Dans Welcome , les cartes construction s’effacent derrière des morts à la fois horribles et grotesques comme la barrière qui devient l’arme d’un homicide suite à une dispute entre voisins. Tuer ses habitants rappellera à beaucoup la grande heure des Sims ! L’extension propose une version simplifiée du jeu à cocher mais celle-ci n’est pas dépourvue de profondeur pour autant. Quant à la partie la Petite Mort, quelle belle idée que d’exploiter la feuille de scores de Welcome comme un plateau sur lequel on se déplace ! Cela change la mécanique du jeu et oblige à penser différemment. A 4, la tension sera à son comble puisque vous pouvez contraindre un adversaire à emporter un résident en pleine forme et ainsi lui imposer un malus.

Un très beau projet, une extension riche pour deux jeux, à prix mini. J’espère voir d’autres crossovers arriver dans le monde ludique !

Retrouvez Annaïck sur Instagram là
Clique ici pour revenir en haut de la page

Coralie

demeter-jeu

Invasion est l’extension qui rend Orléans coopératif. Orléans, c’est ce jeu génial de bag building dans un univers médiéval dans lequel les joueurs s’affrontent pour gagner le plus de points de victoire. Avec Invasion, oubliez ces points de victoire : des envahisseurs se préparent à assiéger la ville d’Orléans et il faudra opérer main dans la main pour se préparer au siège, ce qui ne sera pas chose aisée. Ensemble, envoyez des chevaliers garder l’enceinte de la ville, contribuez au trésor de la ville, faites un stock de marchandises,… Tout en ne perdant pas de vues vos objectifs personnels. Si un seul de ces objectifs, communs comme personnels, vient à manquer, c’est raté!

Lire la suite…

Vous l’aurez compris, il faudra être extrêmement coordonné pour espérer gagner, tout en composant avec le hasard du bag building. Pour les novices, cette notion renvoie aux partisans que l’on pioche au hasard dans son sac personnel. Chacun démarre avec le même nombre de partisans. Au fur et à mesure de la partie, on améliore sa pioche en récupérant des partisans plus précieux permettant à leur tour de faire des actions plus intéressantes, mais en étant toujours contraints d’en piocher un nombre limité.

Dans Orléans Invasion, on discute, on parle stratégie, on se répartit les tâches, on s’entraide. Bref, c’est très intéressant, l’interaction est omniprésente, de même que le challenge. Assurément le jeu m’ayant le plus marquée ce mois d’octobre!

Retrouvez Coralie sur Instagram là
Clique ici pour revenir en haut de la page

Marine

chakra-jeu

Ce mois-ci, je vous parle de DC Comics deck-building, un jeu de deck-building comme son nom l’indique. Il est localisé chez Don’t Panic Games pour la version française. C’est un jeu pour 2 à 5 joueurs et des parties d’environ 30 minutes à 1 heure. Dans DC comics deck-building, chaque joueur va incarner un super héros de l’univers DC Comics. Pour gagner la partie, il vous faudra le plus de points de victoire en acquérant des cartes et en vainquant des super-vilains !

Lire la suite…

Chaque joueur va choisir un héros et celui-ci lui donnera un avantage durant le jeu. A votre tour de jeu, vous jouerez vos cartes en main pour attaquer les autres joueurs, vous achèterez des cartes dans la réserve pour continuer et améliorer votre deck ou vous aurez la possibilité d’attaquer et de vaincre un super-vilain. Lorsqu’un super-vilain est vaincu, le suivant sera retourné face visible et il attaquera l’ensemble des joueurs. Vous jouerez ainsi jusqu’à ce que tous les super-vilains soient vaincues. On comptera alors les points sur les cartes de votre deck et le joueur avec le plus de points gagnera la partie.

Pourquoi j’aime ce jeu ? Pour plein de raisons qui me sont propres. J’adore l’univers DC Comics et en plus de cela, ma mécanique de jeu préférée est le deck-building. Je retrouve les 2 de façon bien présente dans ce jeu. Nous sommes ici dans un jeu familial mais il peut être complexifié par des extensions. Il y a d’ailleurs un grand nombre d’extensions qui existent ce qui permet aussi de renouveler les parties bien qu’il y ait déjà beaucoup de rejouabilité avec la boîte de base.

Retrouvez Marine sur Instagram là
Clique ici pour revenir en haut de la page

Coralie

Mon coup de coeur de ce mois d’octobre est le tout dernier jeu intermédiaire de chez Super Meeple, j’ai nommé Coloma ! Quand ils avaient annoncé sa localisation sur FB, j’avais tellement hâte de pouvoir l’essayer.

On retrouve un matériel vraiment chouette et un plateau de toute beauté qui plus est aimanté. La bonne idée !

J’aime beaucoup le fait qu’il s’adapte parfaitement à la configuration 2 joueurs grâce à deux variantes apportant du hasard ou plus de maîtrise. Très malin et même opportuniste, on choisit secrètement sur la roue un site qui permet de réaliser 2 actions. Le site où le plus de joueurs se sont positionnés est barricadé et donc on se retrouve à ne faire qu’une action. Avantage pour certains comme pas de bol pour d’autres. Rapide, fluide, sans temps mort, je me régale à chaque partie.

Retrouvez Coralie sur Instagram là
Clique ici pour revenir en haut de la page

Ne manquez pas mon actualité grâce à Facebook et découvrez des posts exclusifs sur Instagram !