Genesia – Jeu de société

Créez et développer votre civilisation puis partez à la conquête de Genesia et des régions avoisinantes.

SYNOPSIS 

Genesia est un jeu de draft et de conquête sur le thème de la civilisation. Dans cet opus, vous devrez créer et développer votre clan puis partir à la conquête du monde qui vous entoure.

Le monde dans lequel se déroule la partie est une sorte d’archipel composé en son centre de Génésia une sorte d’ilôt magique où les points de victoire sont décuplés ainsi que de plusieurs îles voisines adjacentes dont la quantité est fonction du nombre de joueurs autour de la table. Chaque joueur dispose de son plateau individuel représentant une de ces îles et récupère les clans et les cités de la couleur associée ainsi qu’une carte objectif secret avec 15 pièces. (cf zoom en image)

La partie sera découpée en 3 phases : Age I, Age II, Age III durant lesquelles vous pourrez créer votre civilisation, la développer, partir en conquête de nouveaux territoires et affronter vos ennemis. L’Age I sera davantage consacré à la création de votre clan, l’Age II à la découverte de nouveaux territoires et l’Age III au renforcement de votre clan pour la conquête des régions adverses.

Chaque Age sera lui même scindé en 4 parties : croissance, expansion, attaque puis fin d’Age. La mécanique principale du jeu est le draft : à chaque Age vous recevrez 6 cartes en choisirez une et passerez le paquet à votre voisin jusqu’à en obtenir 5, la dernière sera défaussée. Parmi votre deck vous retrouverez des cartes correspondant aux 4 grandes phases de l’Age. Une carte croissance ne pourra être jouée que pendant cette même phase et ainsi de suite. Seules les cartes attaques pourront être jouées pendant une phase de croissance et d’attaque.

Quand tous les joueurs ont leur deck final en main, le premier joueur débute la manche en jouant ses cartes dédiées à la croissance et en créant, s’il le souhaite, des clans pour 2 pieces l’unité. Puis, c’est au joueur suivant jusqu’à ce que le tour de table soit terminé. Succèdera la phase d’expansion où les joueurs pourront pourront payer pour créer de nouveaux clans, les déplacer et jouer leurs cartes expansion. Puis viendra la phase d’attaque : pour la résoudre chacun tournera son jeton sur la phase guerre ou paix puis tous les joueurs ayant annoncé un assaut l’éxécuteront. Plusieurs assauts pourront être organisés successivement tant qu’un joueur le demande. Quand tous les participants auront demandé la paix, la fin d’Age interviendra : on placera alors les cités dans les régions où 2 clans sont arrivés puis chacun jouera ses cartes fin d’Age et comptera ses points progrès et invention.

Une fois cela terminé on distribue les cartes de l’Age suivant, on attribue 15 pièces à chacun et on reprend le même mécanisme de partie jusqu’à terminer le 3eme Age. A la fin du dernier Age on comptera l’ensemble des points comme suit :

point de progrès & d’invention : ils sont attribués par les cartes grâce à 2 symboles distincts : ampoule + couronne

point de rayonnement : 2 pts par territoire occupé dans une région autre que Génésia et votre territoire

point de conquête : additionnez tous les points indiqués sur les régions dans lesquelles vous êtes présent.

point de votre objectif secret

Genesia est jouable en mode compétitif ou bien en mode équipe, parfait non ? Maintenant découvrez mon avis sur le jeu Genesia !

MON AVIS SUR GENESIA

%

Plaisir Ludique

Voici mon avis sur le jeu Genesia

J’avais eu vent de Genesia quelques mois auparavant puis des posts Facebook sont arrivés sur la page du meeple rouge et la hype a commencé à s’intensifier en moi. En digne fan de Super Meeple j’attendais terriblement sa sortie pour en savoir plus. Et puis, grande surprise il a débarqué à la maison pour que je puisse vous en parler. Je vous passe la scène des cris de joies pour arriver directement à l’essentiel ici : mon avis !

Tout d’abord, à l’image de leur première création originale Les Couleurs de Paris, la couverture de Genesia est terriblement attirante. Les couleurs constrastées subliment les magnifiques illustrations du talentueux Fabrice Weiss qui nous avait déjà transporté dans l’univers artistique des Couleurs de Paris. A l’intérieur, on retrouve les plateaux individuels bien épais aux couleurs de chaque clan, l’ile de Genesia disponible sous 3 formes, les civilisations colorées ainsi que les cartes aux graphismes irreprochables. Tout est si beau et soigné que l’on a envie de s’y plonger.

Alors quand est il du gameplay ?

Côté gameplay les premiers tours se joueront à tâtons le temps d’intégrer les différents mécanismes et d’appréhender les capacités des cartes mais tout deviendra rapidement fluide grâce aux règles très bien écrites. C’est un des grands atouts de Super Meeple qui facilite la digestion de ses titres par des notices lisibles et explicites. Vous retrouverez en plus ici des aides de jeu très détaillées vous permettant de partir en autonomie complète à l’assaut de votre mission : créer et développer votre civilisation !

Une fois les quelques tours de chauffe passés pour appréhender le jeu, son potentiel et les capacités des cartes, vous prendrez beaucoup de plaisir à construire votre civilisation et à la développer. Pour vous en sortir haut la main il faudra être attentif et concentré dès la phase de draft pour y récupérer les cartes en adéquation avec votre stratégie. Au premier Age, vous vous attèlerez pour l’essentiel à construire vos clans afin de vous établir solidement dans votre région. C’est un Age plutôt calme où il est agréable de voir naitre les clans qui ne s’éloigneront que très peu de leur terre natale. L’Age II, lui, vous poussera à la découverte de nouvelles régions et à renforcer votre civilisation dans les points stratégiques. La carte prendra une toute autre allure et la tension deviendra alors de plus en plus palpable. Votre adversaire jusque là si lointain et tranquille se transformera en une menace potentielle désormais si proche que vous en observerez les moindres faits et gestes. C’est la phase où j’aime jouer en dernière position afin de voir les mondes éclore et la tension s’accroitre. Le plateau de jeu deviendra d’un coup encore plus joli avec les couleurs de clans qui s’entremêlent, donnant vraiment la sensation d’assister à l’évolution des civilisations. D’ailleurs les illustrations des cartes traduisent bien cet aspect puisqu’elles débuteront à la Préhistoire, évolueront au Moyen Age pour arriver dans le futur accompagnées par les mécaniques de jeu qui progresseront elles aussi subtilement. Ainsi, à partir de l’Age II vos clans pourront naitre dans vos cités plutôt que dans votre Terre natale et vos déplacements pourront s’effectuer par groupe de clans plutôt qu’individuellement lors du dernier Age. On ressent alors une montée en puissance globale du monde annonçant des attaques sous jacentes. Si elles n’éclatent pas à la seconde phase elles seront évidentes et incontournables à la manche suivante notamment pour s’assurer le contrôle des régions phares de Génésia et l’assise de son rayonnement hors des Terres d’origine. Cette tendance sera encouragée par les cartes de l’Age III suggérant de multiples stratégies d’affronts. Ce sera donc inévitable ; à vous alors de faire les bons choix pour ne pas voir votre civilisation disparaitre. Toutefois le scoring et la résolution des combats n’encourageront pas les conflits inutiles. En effet, on ne prendra pas de points par assaut gagné mais seulement pour la valeur de la région contrôlée independamment du nombre de clans positionnés. De plus, les attaques feront perdre autant d’unités à l’une et l’autre des parties, de quoi réfléchir et mesurer ses pulsions guerrières plutôt que de se montrer vulnérable et facilement destructible au reste du monde. Et puis, il ne sera pas toujours si insupportable de voir ses Terres occupées par l’ennemi car certaines cartes de fin d’Age III vous accorderont des points pour toutes vos régions envahies par vos adversaires : de quoi apprendre la tolérance envers la présence étrangère n’est ce pas ? Malgré tout, le dernier Age se révèlera très tendu et le moment précédent la révélation simultanée des projets de guerre ou de paix avec les autres clans un moment de stress incroyable. Parfois les assauts s’enchaineront, parfois la paix et la sagesse prendront le dessus assurant à tous un maintien des positions et des points acquis.

La fin d’Age III arrivée, la pression redescendra, vous soufflerez  de soulagement d’avoir sauvé votre clan ou de frustration de vous être fait abattre. Quoi qu’il en soit Genesia vous laissera un  arrière goût de magie, une sensation de plaisir et une envie d’y revenir qui ne vous quitteront plus. Pour ma part, j’ai succombé : c’est le premier jeu de conquête de territoires qui m’a réellement séduite de par sa beauté et ses sensations de jeu.

Genesia s’appréciera en solo ou en multijoueurs jusqu’à 5 participants. N’ayant pas l’habitude des solo, je me suis surprise à prendre du plaisir à faire évoluer mes 2 clans pacifiquement. Ce mode permet de mieux appréhender les mécaniques du jeu mais représente aussi un véritable challenge puisque vous ne disposerez pas d’argent au départ et comptabiliserez seulement les points du clan le plus faible. Pour autant ma configuration préférée restera le duel ou en équipe 2 vs 2. En équipe comme au solo, seul le score du coéquipier le plus faible compte ! Genesia est un jeu que je classerai dans la catégorie familial +, à ne pas mettre dans les mains de tous mais tout en restant abordable et très agréable à jouer pour les joueurs expérimentés.

En bref, Genesia est un très bon jeu de conquête et de draft jouissant d’une qualité remarquable à laquelle nous a habitué Super Meeple. J’ai adoré voir les clans naitre et se développer traduisant bien la notion d’évolution que l’on retrouve dans les jeux de civilisations purs et durs. Les illustrations et les mécaniques accompagnant cette progression au cours de la partie, on se sent vraiment transporté du début à la fin. Il n’est pas prêt de quitter ma ludothèque, vous l’aurez compris, il vous le faut aussi ! * Sa sortie officielle est annoncée pour le festival de Cannes *

N’hésitez pas à me donner votre avis sur le jeu Genesia !

Et vous, c’est quel est votre avis sur le jeu Genesia ?

GOOD POINTS du jeu Genesia

Qualité du matériel

Règles bien écrites

Illustrations magnifiques

Très bon à 2

Bien équilibré

BAD ONES du jeu Genesia

Fiche Technique

Crée par Eric Labouze
Illustré par Alexey Yakovlev

Edité par Super Meeple

1 à 5 – à partir de 14 ans

1h à 2h

54€

Ne manquez pas mon actualité grâce à Facebook et découvrez des posts exclusifs sur Instagram !