Jeu de société Review

Deep Blue – Jeu de société

Partez en quête des trésors les plus précieux engloutis dans les eaux profondes… repérez les bons spots, recrutez votre équipage et organisez des plongées pour vous emparer de ces merveilles.

SYNOPSIS

Vous venez d’acquérir une carte répertoriant les épaves sous-marines légendaires remplies de précieux trésors. Préparez-vous à partir en chasse de ces bâtiments engloutis avant que les autres marins ne tombent dessus et ne s’emparent de tout avant vous. Place à la plus grande course aux trésors de tous les temps !

COMMENT ON JOUE ?

Deep blue est un jeu réunissant plusieurs mécanismes : deckbuilding (achat de cartes équipage), stop ou encore (plonger mais savoir remonter à temps) et placement (trouver le bon spot pour plonger).

Après avoir installé le plateau et ses tuiles d’épaves puis plongé les gemmes dans le sac noir et installé le marché de recrutement on commence. Chacun récupère 2 bateaux à placer sur le départ, son plateau personnel et les 4 cartes équipages correspondantes.

Le but du jeu sera de récupérer le maximum de points grâce à vos plongées avant que les 4 tuiles Cité Engloutie ne soient révélées. A votre tour vous aurez le choix entre 4 actions :

NAVIGUER : dépensez une ou plusieurs cartes de votre main permettant d’avancer (celle avec une hélice)

>> Vous pouvez répartir votre capacité de déplacement entre vos 2 bateaux (avec une carte X2 vous pouvez avancer chaque bateau de 1 case ou 1 bateau de 2 cases).

>> Lorsque vous arrivez sur une tuile face cachée retournez la et placez vous sur un des emplacements bonus. Ces derniers offrent des points bonus ou de la protection lors des plongées.

>> Si vous arrivez sur une tuile face visible placez vous sur une case bonus s’il en reste une disponible.

RECRUTER : utilisez une à plusieurs cartes de votre main (celle avec des dollars) pour acheter une carte équipage au marché. Elle servira à augmenter la puissance de votre deck et optimiser les plongées.

>> Ces nouvelles cartes permettent de gagner des points supplémentaires selon les gemmes piochés lors des plongées, vous protéger contre les attaques de monstres ou le manque d’oxygène et de naviguer.

SE REPOSER : chaque carte jouée arrive dans votre défausse. Mélangez là et récupérez 3 cartes pour refaire votre main.

PLONGER : si vous êtes sur une tuile, organisez une plongée afin de récupérer des trésors. A la fin, retirez la tuile du plateau : on ne peut plonger qu’une fois au même endroit. Si vous explorez une tuile cité engloutie, posez la sur l’endroit prévu sur le plateau.

>> Tous les joueurs présents sur votre tuile participent d’office à la plongée. Ceux distants d’une case y sont également invités. Seul le capitaine de plongée pourra décider de mettre fin à la plongée (dire stop ou encore !).

>> Lors d’une plongée vous piochez des gemmes dans le sac. Plus vous  en piochez, plus vous aurez de points. Il est possible de booster votre score en jouant des cartes équipage qui apportent des points supplémentaires (action possible pour tous les joueurs). Attention ces cartes bonus ont des contraintes de pose (ex : 2 gemmes or doivent être tirées pour pouvoir bénéficier de 2 pts additionnels) : veillez à les respecter !

>> Si vous récupérez des gemmes bleus (manque d’oxygène) ou noirs (attaque de monstre) vous devez être en capacité de vous défendre (avec un emplacement bonus de tuile ou une carte équipage dédiée). Dans le cas inverse la plongée se termine pour vous. Si le capitaine ne peut se défendre la plongée est finie pour tous les participants.

>> Suite à un manque d’oxygène ou une attaque, les joueurs remontant à la surface perdent le bénéfice des gemmes piochés MAIS gardent les points bonus des cartes équipages mises en jeu.

>> Au terme de la plongée, les joueurs gagnent les points correspondants aux gemmes récupérés ainsi que ceux rapportés par leurs cartes mises en jeu. Si vous êtiez sur un emplacement bonus rapportant des points, attention à remplacer la valeur des gemmes par celle indiquée (10 pt pour un gemme rouge par ex). Le capitaine récupère en plus les points indiqués au centre de la tuile.

Veillez à cacher vos points dans votre coffre aux trésors !

Voilà, vous vous sentez prêts ? alors filez prendre la mer matelots, les trésors n’attendent plus que vous !

COMMENT ON GAGNE ?

Dès que les 4 tuiles Cité Englouties ont été explorées la fin de partie est déclenchée. Le joueur avec le plus de points dans son coffre à trésor l’emporte.

MON AVIS

0 %
Plaisir ludique

Deep Blue me faisait envie pour son thème mais surtout sa beauté. On connait tous le soin apporté par Days of Wonders à ses réalisations et je ne suis pas déçue. Le jeu est superbe : du plateau aux gemmes en passant par les petits coffres trop chous pour cacher ses trésors, je suis fan ! Tout est là pour partir en immersion complète.

Quant au jeu, j’ai apprécié le mix de mécaniques avec le deckbuilding qui inclut une gestion de main et de timing : j’achète un équipier maintenant ou je garde mes cartes pour la plongée imminente ? ; le stop ou encore qui installe une petite tension : j’arrête maintenant ou je continue pour forcer les autres à remonter à la surface et gagner les points des pierres précieuses tout seul ? ; le placement : je les suis pour participer à leurs plongées ou j’explore une zone seul pour plonger et gagner des points en solo ? Tous ces mécanismes s’imbriquent bien et font gagner en intérêt au jeu.

De plus, chaque partie est jouée avec une carte scénario qui permet de modifier subtilement le jeu et d’améliorer la rejouabilité. Il est aussi possible, pour plus de surprise, de changer de scénario à chaque tour. Cette option me plait vraiment car elle apporte un petit côté chaotique à la partie où il faudra s’adapter à de nouveaux paramètres en permanence. De quoi bousculer et remettre en cause les stratégies que vous pensiez efficaces dans vos parties classiques.

La seule chose qui peut interroger avec Deep Blue, c’est le fait qu’un joueur incapable de se défendre contre une attaque de monstre ou un manque d’oxygène puisse gagner les points des cartes qu’il a mises en jeu pendant la plongée. Petit manque de logique ici puisque si on meurt on ne devrait rien récupérer, non ? D’ailleurs concernant ces cartes à points bonus, l’iconographie est peu intuitive et induit en erreur. Une carte jouée durant la plongée ne MULTIPLIE ou ne  REMPLACE PAS la valeur des gemmes piochées, on gagne simplement les points indiqués sur la carte si la condition de pose est respectée (cf photo plus bas).

Outre cela, le jeu est agréable et on a aimé nos parties. C’est un bon familial qui est aussi intéressant entre adultes qu’avec des enfants. Très sensible à la beauté des jeux, j’ai beaucoup de plaisir à y jouer tellement il est réussi. Bref, Deep blue est une nouveauté que j’aurai plaisir à ressortir tant l’équilibre entre son design et ses mécanismes me transporte.

 

+ GOOD POINTS +

  • Matériel de qualité
  • Jolies illustrations
  • Mix de mécanismes intéressant

- BAD ONES -

  • Config à 2 OK mais pas folle
  • Iconographie peu claire sur les cartes

ZOOM EN IMAGES

photo 1 :  le deck de départ pour tous les bateaux /photo 2 : tuile Cité Engoutie ( lorsuq’on dévoile les 4 à poser en bas à gauche du plateau, la partie prend fin après la dernière plongée) > au centre les pts bonus du capitaine de la plongée/ sur les côtés les emplacements bonus où poser votre bateau / photo 3 : les cartes équipages à jouer pendant une plongée > Nikola peut être joué si 2 gemmes or sont piochées cela donnera 4pt ; Prisca offira 8 pt si une gemme verte est tirée ; Victoria donne 6 pts si 8 gemmes différentes sont sortis. /Photo 4 : carte équipage pour vous sauver d’un manque d’oxygène ou attaque de monstre / photo 5 : plateau de jeu > tuiles avec bouée rouge restent face cachée, tuile bouées jaunes doivent être retournées au départ. A droite apparait le marché pour acheter vos équipages

 

fiche technique

Daniel Skjold Pedersen & Asger Harding Granerud

Nicolas Fructus, Biboun, Djib, Naïade, Miguel Coimbra, Piéro, Régis Torres, Trèfle Rouge

2 à 5 – à partir de 8 ans

30 min à 1h

38.50€

You may also like...

1 Comment

  1. Salut,
    Je partage ton analyse, le jeu est très fun, surtout à 4 joueur-ses !
    Petite interrogation concernant ce que tu dis des cartes scénario : celles-ci ne modifiant que les 4 plongées des tuiles Cités englouties, pour appliquer ta variante de changer à chaque tour, tu les appliqué à toutes les plongées ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *