Jeu de société Review

Couleurs de Paris – Jeu de société

Améliorez vos outils et votre technique pour peindre des toiles dignes des plus grands. Serez vous à la hauteur pour prendre la tête du plus célèbre atelier d’artistes peintres parisien ?

SYNOPSIS

Vous êtes au coeur de Montmartre où vous participez à un concours en tant que peintre pour déterminer qui prendra la tête du célèbre atelier d’artistes parisien « Le Bateau-Lavoir ». Pour cela vous allez devoir réaliser au plus vite des tableaux « à la manière de », sans oublier d’améliorer vos outils et votre technique ! Soyez vigilant, vos concurrents pourraient bien vous mettre des bâtons dans les roues ! Vous êtes prets ? A vos pinceaux !

COMMENT ON JOUE ?

Le principe du jeu repose sur une mécanique de placement d’ouvriers et de planification mêlée à une roue d’actions qui risque de parasiter vos plans !

Au début de la partie chacun prend possession de 3 assistants et de son plateau où sont indiqués les jauges de progression de vos outils (palette, pinceau, peinture). La roue d’actions est posée au centre de la table, les pigments à coté ainsi que les tableaux sur leurs chevalets.

Le tour de jeu se divise en 3 phases :

Pose d’assistants > chacun pose à son tour un assistant sur la roue. Ainsi vous pouvez choisir parmi les actions suivantes :

  • Améliorer un outil
    (bonne option pour optimiser les actions et gagner des points de prestige)
  • Prendre des pigments de couleur primaire
    (vous prenez autant de pigments qu'indiqué par votre capacité de peinture)
  • Mélanger des couleurs primaires
    (vous prenez autant de pigments de couleurs secondaires qu'indiqué par votre capacité de palette)
  • Prendre une carte tableau
  • Prendre un pigment noir
    (permet de gagner 6 points de prestige contre les 3 pigments secondaires)
  • Peindre un tableau
    (vous posez autant de pigments sur votre tableau qu'indiqué par votre capacité de pinceau)
  • Copiste
    (case qui permet de copier l'action d'un autre assistant sauf les 3 ci dessous)
  • Prendre des pigments blancs
    (vous prenez autant de pigments qu'indiqué par votre capacité peinture. Le blanc est un joker pour bleu/rouge/ jaune)
  • Premier joueur
    (permet de devenir premier joueur au tour suivant)
  • Rotation de la roue d'actions
    (permet de choisir le nombre de tour de rotation :0/2)

Résolution des action des assistants > chacun à tour de rôle va réaliser l’une des actions de ses assistants en le couchant.

Mise en place du tour suivant > phase d’entretien détaillée comme suit :

  • Pivoter la roue d'un cran SAUF si l'action rotation a été activée dans ce cas le joueur choisit de la bouger de 0 ou 2 crans.
  • Réassortir les cartes tableaux si nécessaire (à chaque demi tour du plateau on change toutes les cartes)
  • Vérifier que les joueurs ont max 12 pigments
  • Récupérer ses assistants sauf 1 qui restera sur sa case

Alors facile ?

Oui effectivement rien de compliqué dans les règles mais méfiez vous de la roue qui pivote à chaque tour ! En posant votre assistant vous allez devoir penser à l’action présente ainsi qu’à la suivante pour ne pas vous retrouver avec un ouvrier bloqué sur une case qui ne vous intéresse pas au tour prochain. Prenez garde à vos adversaires qui s’attacheront à placer leur ouvriers de sorte à vous détruire vos plans… la concurrence est rude à l’atelier ! On place ses assistants autant pour soi que pour bloquer les autres… Réfléchissez bien à vos plans et surtout surveillez ceux des autres !

COMMENT ON GAGNE ?

Il existe 2 conditions de fin de partie : soit un joueur a récupérer le 5eme pigment noir, soit un joueur a peint 2 tableaux. On décompte alors les points de prestige attribués par la valeur des tableaux peints, les pigments noirs et les améliorations d’outils. Attention à retirer 2 pts par pigment blanc utilisé dans ses peintures.

MON AVIS

0 %
Plaisir ludique

J’ai attendu la sortie de Couleurs de Paris depuis mon coup de coeur pour ses illustrations et son thème artistique peu exploité dans les jeux de société.

Intriguée par cette jolie boîte, je n’avais qu’une hâte découvrir son contenu ! C’est donc avec une grande excitation que j’ai tout déballé. Et sans surprise le jeu est MA-GNI-FI-QUE ! Vraiment. De la box à la roue d’action en passant par les tableaux et les minis chevalets… tout est wahou ! On plonge immédiatement dans le thème,  l’immersion est là.

Ensuite, les règles sont bien écrites permettant de se lancer immédiatement dans la partie. Le jeu est fluide et agréable à jouer, c’est vraiment plaisant. Toute l’originalité repose sur la rotation de la roue bloquant certaines actions et l’assistant restant sur le plateau à chaque fin de tour. On entre dans une gymnastique où l’on doit choisir l’action présente, songer à la suivante sans oublier de surveiller de près la stratégie des adversaires qui peuvent ruiner vos plans en un rien de temps !

J’ai vraiment aimé la tension créée par ce mécanisme même si j’étais la première à couiner quand mon adversaire volait mes actions, bloquait la roue ou l’activait de 2 crans. C’est frustrant mais qu’est ce que c’est drôle ! On se surveille, se jauge du regard pour tenter de deviner ce qui se trame côté adverse, j’adore !

La fin de partie a été déclenchée par mon adversaire et ses 2 toiles peintes… mais il a perdu ! La victoire s’est faite avec 3 pigments noirs et 6 points de prestige grâce à l’amélioration du pinceau. Cela nous a légèrement frustré car on trouvait dommage que les règles n’obligent pas à peindre pour gagner alors que c’est le thème du jeu. Même s’il est envisageable de bloquer temporairement l’adversaire pour l’obliger à peindre, ce type de victoire reste valide. C’est le seul petit hic du jeu.

Une fois à l’aise avec la version de base vous pouvez  complexifier le tout grâce à deux modules complémentaires. L’un ajoutant des peintres dotés de capacités spéciales l’autre ajoutant des cartes bonus permettant d’activer des actions. Plutôt sympa l’intégration de ces minis extensions qui garantissent encore plus de rejouabilité.

En bref Couleurs de Paris est un bon jeu familial que j’aurai plaisir à ressortir tant ses mécaniques et sa beauté m’ont convaincu. En plus il s’adapte très bien à toutes les configurations y compris en duel : la perfection !

Adoption validée surtout avec un adepte Super Meeple à la maison !

 

+ GOOD POINTS +

  • Très belles illustrations
  • Rotation de la roue
  • Interaction
  • Qualité du matériel
  • Thème original

- BAD ONES -

  • Possibilité de gagner sans peindre

fiche technique

Nicolas De Oliveira

Fabrice Weiss

2 à 4 – à partir de 10 ans

40 min à 1h

45.50€

You may also like...

2 Comments

  1. Bonjour Ludigurl,
    Assez d’accord avec toi sur le côté trop puissant des cubes noirs.
    Du coup, à la maison, pour éviter ce problème, seuls les joueurs ayant déjà peint un tableau ont accès aux cubes noirs.
    Bravo pour ton blog.
    Adri

    1. Haaaa pas bête ! Nous on fait la variante autrement : possible de gagner seulement si tu as peint au moins un tableau pour obliger à peindre et rentrer davantage dans le theme. Petite adaptation mais c’est cool ! J’essaierai la tienne 🙂

      Et merci beaucoup pour le compliment je suis contente qu’il te plaise ☺️☺️☺️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *